Actualité

Qu’est-ce que le Oud ?

Le oud est une résine très odorante à l’arôme riche et précieux très convoitée dans le monde de la parfumerie. Originaire de l’Asie du sud-est comme une multitude de bois unique en leur genre, l’oud tient une place essentielle dans les formules de fragrance exotique et rafraîchissante.

L’oud : une résine originaire des bas-fonds des forêts tropicales

Si l’oud est si apprécié, cela est dû à sa rareté et à l’odeur sublime qu’il dégage. Pourtant, sa production résulte d’une cause biologique que nous développerons plus tard.

 Ce que l’on nomme communément, le bois d’agar, d’aloès ou de calambrac est une substance identifiée sur une multitude d’arbres issus des jungles des territoires de l’ancienne Indochine. Principalement les arbres de la famille des aquilariacées, des burséracées, des thyméléacées, des burséracées ainsi que des euphorbiacées. Cependant, la plupart des morceaux de bois sombre, d’où le oud tire sa révérence, proviennent de la première espèce citée. Parce que sa qualité est supérieure aux autres.

Comment le bois d’aloès prend forme pour laisser place à un parfum ?

Le bois de calambrac, à l’origine de la résine de oud, se développe au cœur des troncs d’arbre cités ci-dessus. Cette explication résulte de la réaction de l’arbre face à un danger imminent. Il peut s’agir de la section des branches faisant suite à la mousson ou des pluies tropicales intenses. Mais aussi de champignons infectant l’arbre, d’insectes nuisibles ou de feux de forêt. 

 L’arbre infecté ou blessé va réagir en produisant de la sève en abondance. A terme, cette réaction naturelle est à la base de la formation d’un bois sombre très odorant. Cette résine prend forme sur les arbres malades mais produit une excellente odeur. Voici expressément le processus de fabrication naturelle du bois d’aloès.

Cependant, de nos jours, la surexploitation de la ressource vise à volontairement inciser les troncs. Des politiques de préservation de l’espèce sont en cours. Du coup, l’extension des zones de réintroduction de l’arbre se précise. Principalement en Inde, au Sri Lanka, dans le nord de l’Australie et en Nouvelle-Zélande.

Les bienfaits odorants du bois d’agar

Ayant une forte valeur spirituelle et purificatrice en Orient, le oud s’agrémente parfaitement au cœur des parfums orientaux, dans les bakhours ou dans les bains sous forme d’huile essentielle.

Sa particularité tient au fait qu’il apaise et détend l’atmosphère des maisons. Son odeur puissante et fraîche aurait des vertus dans le traitement des maux de tête, des nausées et de l’asthme. Tout particulièrement, lorsque sa fumée est respirée.

Ce morceau de bois précieux est utilisé à ces fins précises depuis plus de 3000 milles ans. Très courtisé des empereurs d’extrême orient et des sultans arabes pendant des siècles, le oud possède des effets thérapeutiques bien définis.

Reconnu pour sa capacité à apaiser le corps et l’esprit, il est très efficace pour traiter les problèmes de dépression et d’anxiété. Sans pour autant être une source médicamenteuse, il aurait des effets positifs sur les maladies psychiques, mentales ou l’insomnie.

Ainsi, il permet de rétablir l’équilibre des énergies en exerçant ses facultés de bien-être sur le mental.

En définitive, le bois de oud renforce le capital beauté et santé de celui qui en fait usage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *